05/10/2011

Gulab Jamun



Mava ou khoa est un produit typiquement indien. C’est du lait bouilli jusqu’à l’évaporation presque total. La fabrication est très simple, mais il n’est fait à la maison que rarement à cause du temps de cuisson et de l’attention qu’il requiert. C’était un des rares produits indiens que je ne trouvais pas à Bruxelles. Un magasin pas loin de chez moi stocke maintenant du khoa, et j’en suis vraiment ravi ! A moi, toutes les sucreries indiens et les curry bien riches.

La première recette qui m’est venue à l’idée, c’est le gulab jamun. On trouve des préparations déjà faite et il est possible de réaliser une version (certes moins goûteuse) avec du lait en poudre. J’étais jusqu’au bout de l’authenticité en le friant dans du ghee !

Gulab Jamuns - méthode traditionnelle
Ingrédients
250g de khoa (à température ambiante)
30g de farine
½ càc de levure chimique
Quelques pistaches non salées
2 càs de ghee
Bain de friture (de ghee ou de l’huile ou d’un mélange des deux)
350g de sucre
½ càc de pistils de safran
500 ml d’eau
Méthode
Faire bouillir le sucre, l’eau et le safran, jusqu’à obtention d’un sirop à 110°C si vous avez un thermomètre, sinon quand on prend une goutte entre l’index et le pouce et quand on étire les doigts, on a deux fils.
Râper le khoa.
Mélanger le avec la farine, la levure chimique, le ghee et faire une pate bien moelleux en ajoutant un peu de lait si nécessaire.
Faire des boules de la taille d’une noix de muscade en place une ou deux pistaches dans chaque boule évitant qu’il y aie des crevasses à la surface.
Faire frire à feu moyen (ils vont gonflés) jusqu’à ce qu’ils deviennent brune.
Les mettre immédiatement dans le sirop chaud.
Servir chaud, tiède ou froid.


***

Mava or Khoa is a typically Indian product. It’s milk that’s boiled till almost complete evaporation. The making of khoa is simple but it’s rarely made at home since it’s so time consuming. This was one of the rare Indian products that I could not find in Brussels. But recently, a store not far from my place has been stocking khoa and I’m delighted! Just think of all the sweets and rich curries that I’ll be able to make!

The first recipe that I thought of was gulab jamums. You find ready-made mixes and one can make a version (although much less tastier than the original) using milk powder. I took authenticity to heights by even frying the gulab jamuns in ghee!

Gulab Jamuns - Traditional method
Ingredients
250g Khoa (at room temperature)
30g plain flour
½ tsp baking powder
A few non-salted pistachios
2 tbsp ghee
Ghee, oil or a mixture of ghee and oil for deep frying
350g sugar
500 ml water
½ tsp saffron strands
Method
Boil the sugar, water and safran till you obtain a syrup at 110°c if you have a thermometer or if not till you get two strands, when a drop is put between your thumb and index finger and pulled apart.
Grate the khoa.
Mix it with the flour, baking powder and ghee and mix to a soft and smooth dough.
Make balls of a size of a nutmeg avoiding cracks on the surface and stuffing them with one or two pistachios.
Fry in medium hot oil (they will increase in size) till brown.
Put them immediately in the hot syrup.
Serve hot, warm or cold.


***

14 comments:

  1. Frits dans du ghee en plus: Hmmmm! Ca fait penser que je n'ai pas encore ma recette (moins authentique) de gulab jamuns... ;-)

    ReplyDelete
  2. J'adooooooore!!!! Goûtés sur place (Radjasthan), souvenir gustatif plus qu'intact!!! Mon dessert préféré de l'Univers je crois!!! J'ai essayé la version 'ready-mix', c'était pas mal, mais là je vais devoir tenter ta recette :-) Tu nous donne l'adresse de ton épicier-qui-a-du-Khoa?
    Bizzz

    ReplyDelete
  3. Greg, C'est Suryansh, Av Georges Henri 382 (regarde dans la rubrique bonnes adresses pour tous les détails)

    ReplyDelete
  4. Un de mes premiers émois sucrés en Inde , j'addooooore!!

    ReplyDelete
  5. Merci :-) Je l'ai découvert récemment (pour le paneer et l'ajwain), c'est près de chez moi, parfait (et l'épicier est adorable!)... on risque de s'y croiser :-)))

    ReplyDelete
  6. C'est le dessert favori de mon mari lorsque l'on va au restaurant indien, mais je n'avais pas la recette et ne connaissait pas les ingrédients pour en faire. Alors merci de cette recette et de la découverte du Khoa : je n'ai plus qu'à aller dans le quartier indien de Paris pour voir si j'en trouve
    Bises

    ReplyDelete
  7. wowow you fried them in ghee can't go more authentic that hat :-)
    Looks super yumm.

    ReplyDelete
  8. Heuuu... moi aussi j'en veux !! :-)

    ReplyDelete
  9. MMmm dis donc cela à l'air vraiment très bon :).

    ReplyDelete
  10. Miam, j'adore! Mais je ne me suis jamais lancée dans la fabrication... encore une découverte à expérimenter :))) Merci!

    ReplyDelete
  11. J'avais acheté en boîte et préparé comme indiqué dessus, ce n'était pas mal (j'avais ajouté dans le sirop de l'eau de fleurs d'oranger) et nous avons tout mangé dans l'après-midi Patou et moi! ça me rappelait les desserts orientaux. Bisous.

    ReplyDelete
  12. I am impressed. I have never managed to make these. Mine just disintegrate in the oil. My sisters make them so I really must watch them in action to figure out how to do it. Fresh khoya would be great. I haven't seen it here in Sydney...must hunt more carefully next time I am in an Indian store.

    ReplyDelete