14/07/2014

Coorgi Pandi Curry - Curry de porc coorgi - Coorgi pork curry






Récemment, Rhea mon amie blogueuse basée à Mumbai fait un billet sur le curry de porc, Coorgi Pandi curry. Elle avait utilisé la recette d'une autre blogueuse Megha, Coorgi et basée à Mumbai.

Coorg ou Kodagu (son nouveau nom) est un district administratif de l'État du Karnataka en Inde du Sud. Les Coorgis sont une communauté très atypique. Ils sont l'un des rares groupes ethniques de l'Inde à manger du porc et à boire de l'alcool. Le sens de l'hospitalité en Kodagu est légendaire. Même leur costume traditionnel est un peu différente de celui du reste du pays. Ce site donne un petit aperçu sur tout ce qui est coorgi.

Au printemps, quand j'étais en Inde, Rhea m’a offert un pot d'un ingrédient spécial coorgi, le « vinaigre » kachampulli. Malheureusement, au cours du voyage, le vinaigre a coulé et j’ai pu en récupérer environ 4 cuillères à soupe. Même si c’est un agent acidifiant, ce n'est pas du vinaigre. C'est la pulpe concentrée du fruit exotique le Garcinia Gummi Gutta. Shalini, une autre amie blogueuse coorgi explique la procédure d'extraction et propose des substituts ici.

Il y a quelques jours, Rhea, qui tient la page Facebook "The Porkoholics" a organisé une soirée potluck à Mumbai et elle a fait le Coorgi Pandi curry. Cela m'a fait penser à mon précieux pot de kachampulli qui était dans le placard. Le soir même, j'ai acheté  un peu de porc et j’ai fait ce curry. En Inde, le porc est vendu avec beaucoup de graisse qui a l'avantage de garder le moelleux de la viande et d’éviter de la dessécher lors de la cuisson. Ici à Bruxelles, la poitrine de porc est la pièce de viande qui se rapproche le plus de la viande de porc Indien.

J'ai fait la recette de Megha mais je l'ai adaptée un peu, par exemple les gousses d'ail sont très petites en Inde donc, 25-30 gousses seraient égales à 5 gousses d'ail ici.

Coorgi Pandi curry
Ingrédients
2 kg de poitrine de porc, coupé en dès de 4 à 5 cms
5 gousses d'ail, pelée et écrasée
10-15 feuilles de curry fraîches
3-4 piments verts, écrasés ou fendus
1 oignon moyen, émincé
½ càc de poudre de curcuma
1 càc de piment rouge en poudre (vous pouvez en mettre plus si vous aimez le piquant ou utilisez du paprika si vous n’en aimez pas)
4 càs de coriandre en poudre – torréfier quelques secondes à sec dans une poêle
1 càs kachampuli
Sel au goût
Pour le Massala (torréfier à sec les ingrédients ci-dessous et broyer dans un mixeur lorsqu'ils sont froids)
2 càs de graines de cumin
2 càs de grains de poivre
5-6 clous de girofle
5 cm de cannelle
Méthode :
Mélanger le porc avec l'ail, les feuilles de curry, le piment, l'oignon, le curcuma, la poudre de piment et assez d'eau pour couvrir.
Laisser mijoter pendant environ une heure, en mélangeant de temps en temps (ajouter de l'eau si nécessaire).
Vous pouvez faire cette étape dans un autocuiseur (5 minutes après la pleine pression).
Ajouter le massala en poudre, la coriandre en poudre et le kachampuli.
Laissez cuire pendant 15-20 minutes pour mélanger les saveurs.
Rectifier l'assaisonnement.
Si vous voulez un curry sec, faire évaporer l'excès d'eau, jusqu’à ce que la sauce épaississe et enrobe la viande.

***


Recently my Mumbai-based blogger friend Rhea made a post on Coorgi Pandi Pork curry. She used the recipe of another Mumbai-based blogger and Coorgi, Megha.

Coorg or Kodagu (its new name) is an administrative district in the State of Karnataka in South India. Coorgis are a very atypical community. They are one of the rare ethnic groups in India that eat pork and drink alcohol. The kodagu sense of hospitality is legendary. Even their traditional dress is a bit different from that of the rest of the country. This website touches on everything Coorgi.

When I was in India in spring, Rhea gifted me with a pot of a special coorgi ingredient, kachampulli vinegar. Unfortunately during the flight, some of the vinegar leaked out in my luggage and all I could save was about 4 tbsp. Although a souring agent, this is not vinegar per se. It is the concentrated pulp of the GarciniaGummi Gutta fruit. Shalini, another coorgi blogger friend explains the extraction procedure and suggests some substitutes here.

A few days ago, Rhea, who administers the Facebook page “The Porkoholics” organized a porky potluck party in Mumbai and she made Coorgi Pandi curry. That reminded me of the precious stash of kachampulli that was in the pantry. The very same evening, I got some pork and made this curry. In India, pork is sold with a lot of fat which has the advantage of keeping the meat from getting dry when cooked. Here in Brussels, pork belly is the cut that comes closest to Indian pork meat.

I made Megha’s recipe but I adapted it a bit, for example, garlic cloves are very tiny in India so 25-30 cloves would be equal to 5 cloves of garlic here.

Coorgi Pandi curry
Ingredients
2 kg pork belly – fat and flesh mixed, cut to medium size
5 garlic cloves, skinned and crushed
10-15 fresh curry leaves
3-4 green chillies, crushed or slit
1 medium sized onion, sliced
½ tsp turmeric powder
1 tsp red chilli powder (you could add more if you like it spicy or use paprika if you want it mild)
4 tbs coriander powder – dry roast in a pan for a few seconds
1 tbs kachampuli
Salt to taste
For the dry Massala (dry roast the above until brown and grind in a blender when cool)
2 tbs cumin seeds
2 tbs peppercorns
5-6 cloves
5 cm piece of cinnamon sticks
Method:
Mix the pork with garlic, curry leaves, chilli, onion, turmeric, chilli powder and enough water to cover.
Simmer for about one hour, mixing every now and then (adding water if necessary).
You could do this step in a pressure cook (5 minutes after full pressure).
Add the powdered dry masala, coriander powder and kachampuli.
Allow it to cook for 15-20 minutes to blend in the flavours.
Adjust seasoning.
If you want the pandi curry dry, evaporate the excess water, and thicken just enough to coat the meat.




***


  

10 comments:

  1. Arrgh, pas de kachampuli en stock ici, forcément... J'essaierai avec du kokum je pense, parceque ça a l'air très tentant! ;-)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Sylvain, je peux t'en donner si tu veux (il me reste un tout, tout petit peu)

      Delete
  2. J'ai beaucoup appris par ce billet, merci pour les adresses de Blog de tes amies, j'adore !
    et bien sûr cette recette ( je fais aussi Arrgh, comme Syll ;-)) qui m'a l'air si goûteuse , miam !
    à+

    ReplyDelete
    Replies
    1. Annick, je penserai à toi la prochaine fois que j'en reçois :-)

      Delete
  3. I don't remember th elast time i had pork curry, i used to love it when i was in Kerala , especially the day before family weddings there was pork curry ( really spicy) and there was also tripe curry.I used to love both but now I don't anymore .
    I totally agree about the garlic cloves :-)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Oh, when I was a kid, sometimes for weddings, a pig would be killed and that was great :-)

      Delete
  4. Encore un sublime curry qui va finir sur le mur des Porkaholics ^^
    Je t'ai tagué pour les Liebster Awards ! Jettes un oeil ici riricuisine.canalblog.com/archives/2014/07/15/30209288.html Bisous :)

    ReplyDelete
  5. Quel beau plat exotique... Tout à fait ce que j'aime, bravo !
    A bientôt.

    ReplyDelete